Adieu lamas!

P1070843

Eh oui adieu Lamas, ou plutôt Guanacos qui sont les cousins camélidés du Lama et que l’on croise quotidiennement en ces terres australes. Car c’est pour nous le dernier article de voyage à dos de vélo Peugeot!

Une fois sortis de la carretera australe, nous avons campé à la Casa de Ciclista du village d’El Chalten, tenue par Flor et Mario, deux argentins super généreux.

DSC04712

Nous nous sommes lancés dans la steppe sud-patagonienne en compagnie de notre ami Kai. Le paysage consiste en de grandes plaines arides ponctuées d’estancias. Ce sont de grandes exploitations agricoles typiques d’Argentine, d’Uruguay et du sud Chili se consacrant à l’élevage de bovins et d’ovins.

DSC04857

On y croise pour la première fois un tatou, animal à l’allure préhistorique.

DSC04742

La pampa sud-argentine est réputée pour son vent d’ouest démoniaque. Nous en faisons les frais dès le premier jour lorsque Faustine manque de s’envoler:

IMG_4041

Même Benjamin, pourtant plus lourd, perd l’équilibre et doit se cramponner au panneau « palmier en plein vent »:

IMG_4044

Kai et sa grande carcasse ne pourront pas non plus résister au souffle:

IMG_4040

Nous campons dans des paysages parfois lunaires et qui ne sont pas sans nous rappeler la lointaine Bolivie.

DSC04789

Faustie attaque son ultime paquet de Chocapic du voyage au petit matin sous fond de pub pour MSR, marque de réchaud très fiable il faut le dire après 8 mois d’usage intensif:

DSC04851

La pampa et le vent incessant nous tapent parfois sur le système. Voici l’exemple criant de Kai, pris d’un accès de folie schyzocycliste, se métamorphosant soudainement en chien lors d’une pause pique-nique.

DSC04817

Une fois remis, Kai se sépare de nous afin de faire une boucle dans le fameux parc du Torres del Paine et nous mettons le cap vers Puerto Natales.

Rencontré plusieurs fois au bord de la route et toujours non élucidé: stèle commémorative excentrique débordant de bouteilles vides.

DSC04883

A Villa Telhueche est organisé chaque année un concours d’attrapage de mouton au lasso à dos de cheval. Ambiance de western où même les enfants montent les chevaux en véritables gauchos, terme qualifiant le gardien de troupeau sud-américain.

DSC04889

Ces enfants forts sympathiques nous prêtent même le box de leur jument « patta blanca » (patte blanche) pour y mettre la tente la nuit. Après une imitation de canidé fort réussie par Kai, c’est désormais Faustie qui se met à divaguer en hénissant tel un canasson à l’entrée du box.

DSC04897

Après avoir passé une nuit dans la douce et romantique odeur de crottin de cheval, nous enfourchons nos vélos s’imaginant dans la peau de Don Quichotte montant Rossinante. Nous finissons par atteindre Punta Arenas au bord du détroit de Magellan. Après deux jours de repos dans cette ville pétrolière, nous traversons le détroit du célèbre portugais Magellan, qui lui permit de prouver la rotondité de la terre en 1520.

Surprise incroyable, nous trouvons et achetons « à prix choc » du pâté Henaff en cette ville si lointaine. Le goût de notre terre natale…

DSC04936

Sur le bateau, Benjamin répare un rayon cassé. Deux heures de traversée, 45min passée le nez dans le moyeu de la maudite roue et un léger mal de mer pour Benjamin : nous voilà en Terre de Feu!

DSC04947

Nous voyageons deux jours avec Anne et Laurent (d’Avignon), et Urbain (de Belgique, 74 ans au compteur!). Au terme d’un première journée caractérisée par un vent de dos magique, nous dormons dans une petite cabane isolée au milieu de la pampa.

P1070849

Refuge exigu et rudimentaire mais très appréciable car à l’abri du vent glacial. Nous arrêtons deux touristes allemands en voiture pour leur demander de l’eau et grâce à un sketch d’Urbain nous nous retrouvons avec une bouteille de vin! Tel Jésus accomplissant son premier miracle, notre drôle de Belge changea l’eau en vin!

DSC04998

Le lendemain nous visitons une colonie de manchots royaux, la seule recensée en Amérique du sud.

Voici de gros manchots royaux (à la nuque très souple) :

P1070910

Manchots royaux amoureux :

P1070932

Maison de pêcheur au bord de la Baie Inútil:

DSC04983

Nous approchons d’Ushuaïa avec une ultime étape à Tolhuin où le boulanger du village héberge gratuitement les cyclistes de passage. N’ayant plus de place dans la remise au milieu des sacs de farine, c’est dans la salle de musculation que nous dormons.

DSC05063

C’est notre dernier jour sur la route. Nous repensons à tout le trajet parcouru, aux fruits équatoriens juteux, aux terribles cols péruviens, à l’altiplano bolivien désertique et aux merveilleux lacs chiliens.

C’est avec nostalgie que nous repensons aux crevaisons pourtant autrefois détestées:

023_20

Aux oubliettes les étirements douloureux de fin de journée, le regard perdu dans le lointain à l’entrée d’une station service:

000020

Tel Nicolas Hulot dans son hélicoptère, nous arrivons enfin à Ushuaïa!

Faustie devant l’imposant panneau:

DSC05083

Nous terminons notre voyage à Buenos Aires, ville du tango et des cheveux gominés, avant de remonter dans l’avion à destination de Strasbourg-Entzheim!

Publicités
Publié dans Uncategorized | 10 commentaires

Carretera Australe finie!

Nous quittons finalement Coyhaique motivés pour terminer cette cailllouteuse et pluvieuse Carretera Australe. De plus nous sommes excités par l’arrivée de nos deux amigos cyclistes à l’aéroport à 50km au sud de la ville.

Nous voyageons de nouveau avec Kai, notre ami allemand éternellement angoissé par la déshydratation.

DSC03361

Nous campons le soir au bord d’un lac ou le malheureux Kai subit une indigestion foudroyante suite a l’ingestion d’une truite géante.

DSC03447

Le lendemain c’est le jour des retrouvailles. Voici les deux nouveaux héros du site ridingducks.com :

Thomas:

DSC03578

Corentin:

DSC04002

Au moment d’aller les rejoindre a l’aéroport situé a environ 15 km, Kai doit malheuresement se retrancher dans une auberge car il est drôlement malade. Dans la série « Je casse tout sur mon vélo même l’impensable », Benjamin réussit à casser son guidon!

DSC03468

Il doit retourner en stop à Coyhaique acheter une pièce de rechange alors que Faustie part chercher nos deux compères à l’aéroport.

Ils nous ramène de France un kit de réparation pour notre réchaud que Faustine démonte immédiatement. Notre chère cuisine de voyage est reparée en un clin d’oeil!

DSC03481

Le soir, l’auberge de Kai nous met à disposition une sorte de grande yourte en bois. Thomas et Corentin découvre l’Escudo, la bière nationale Chilienne. Nous partageons aussi la yourte et le dîner avec un invité Belge ébouriffé par le vent et prénommé Guy.

DSC03514

Thomas prépare l’asado à la Chilienne:

DSC03512

Le lendemain nous prenons la route mais sans Kai dont l’estomac endolori le contraint à rester se reposer.

Thomas adore la fameuse plante à grande feuille typique de la carretera australe et tente de s’en servir comme parapluie.

DSC03740

Le retour à la nature fait le plus grand bien à nos deux urbains. Verdure et animaux sont de la partie.

DSC03385

Ce n’est pas l’alarme du réveil mais le chant du coq qui nous tire du lit :

DSC03675

Benjamin transmet sa passion de la pêche à Corentin.

Celui-ci en action:

DSC04206

dans un style très élancé:

DSC04079

Les riding ducks ont le droit à une nouvelle photo de blog:

DSC04138

Nous longeons le lac General Carrera aux couleurs incroyables, à cheval entre Chili et Argentine.

DSC04170

DSC04172

Nous visitons les grottes de marbre de Marmol, Que lindo!

DSC04040

Corentin en extrait une magnifique truite après seulement deux jours et Benjamin obtient le même jour sa plus grande prise!

Il pose fièrement sur la traditionnelle photo de pêche:

DSC04182

Me gusta la trucha!

DSC04234

A fond les ballons!

DSC04164

Nous quittons avec regret notre lac flashy et poissonneux.

DSC04274

Le rio Baker:

DSC04287

Faustine pose avec sa désormais incontournable « queue de renard » protectrice:

DSC04295

Nous terminons notre épopée à Caleta tortel, village au climat ultra humide (plus de 5000mm/an) et uniquement constitué de passerelles en bois montées sur pilotis.

Sieste + empanadas + bières, mélange détonnant pour faire récupérer les jarrets endoloris.

DSC04462

Photo du groupe des champions cyclistes :

DSC04389

Nous terminons les derniers 100km de Carretera australe pour ensuite affronter le passage réputé difficile entre Villa O’ Higgins et El chalten en Argentine.

Paysage humide et désolé…

DSC04519

Nous retrouvons finalement Kai à Villa O’ Higgins pour faire la coriace traversée.

Faustie luttant dans les terribles tranchées hostiles au cyclisme:

DSC04646

Kai aidant Faustie lors d’un « river crossing »!

DSC04623

Mais au sommet, la vue sur le Fitz Roy nous fait trembler d’émotion :

DSC04639

Partie de pêche entre Benjamin, Kai et Marcelo le compañero argentin dans la lumière du soir :

DSC04652

Benjamin remporte la partie et bat Kai (surnommé depuis quelques temps « Trucha man ») pour une fois avec une truite trois fois plus grosse!

DSC04650

Miam miam…

DSC04668

Pique-nique poissonesque en attendant le bateau avec Kai, Katty et Marcelo.

DSC04678

Piste vers El chalten dans un décor étrangement sec :

DSC04696

Arrivée festive à El Chalten avec la joyeuse équipée à laquelle s’est ajouté un cycliste japonais hors pair nommé Ryo.

DSC04706

C’est le vent dans les voiles que nous prenons demain la route pour El Calafate et le grand sud!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Carretera australe

Bonne année de la part des riding ducks! (même si ce sont ici des riding geese!)

20140112-131950.jpg

Nous nous sommes enfin lancés dans la carretera australe, projet routier initié par le tristement célèbre Augusto Pinochet dans les années 80 afin de désenclaver cette région de patagonie isolée. On traverse de petits villages retirés du monde, ne proposant guère de nourriture diversifiée. Nous faisons notre deuil de fruits mais les habitants de ces lointaines contrées sont très sympathiques.
20140112-102618.jpg
Qui dit carretera australe dit météo capricieuse, voir très pluvieuse.

20140112-102750.jpg
Par temps gris, on rencontre des paysages grandioses et parfois inquiétants.
20140112-102839.jpg
On trouve toujours d’aussi belles rivières, qui donnent fortement envie de pêcher. Ici c’est un peu « la Mecque du poisson ». Près de Coyhaique où nous sommes actuellement se déroulent très prochainement des championnats du monde de pêche à la mouche. Nous ne pensons pas nous y inscrire au vu du maigre résultat de nos parties de pêche du mois passé.

20140112-120020.jpg
Cependant lors d’un jour béni, sous une pluie diluvienne et à l’abri plutôt précaire d’un pont, nous sortons quatre truites en moins d’une heure! Nous en avons conclu, peut être un peu hâtivement, que les truites sont affamées lorsqu’il pleut à verse.

20140112-095916.jpg
Kai et benjamin, très fiers de leur prise, acceptant même de poser sous une pluie battante.

20140112-121609.jpg
Une fois les papillotes préparées, Faustie souffle sur les braises, révélant son impressionante capacité pulmonaire cycliste.

20140112-122634.jpg
Nous reprenons la route sous la pluie.
Comme nous avons du temps devant nous, nous décidons d’aller passer le 31 décembre à Futaleufu, village situé à 80km de la carretera connu pour ses rivières propices au kayak et au rafting. En bons débutants, nous avons dévalé la rivière et quelques rapides dans des kayak gonflables, faciles à manoeuvrer.
Nous perdons notre ami teuton, la machine allemande ayant choisi de faire l’aller-retour à Futaleufu en vélo alors que nous le faisons en bus. Nous le troquons contre Angus, jeune cycliste rosbeef très sympa!
Le voici mangeant du boeuf:

20140112-124359.jpg
Le soir nous cherchons des toits pour nous abriter et dormons parfois dans des maisons en construction.

20140112-124857.jpg

Petite accalmie, brossage de dent expressif pour Faustie, on profite de la lumière du soir à l’extérieur de notre rustique habitation.

20140112-130347.jpg
Jour de beau temps, nous campons à découvert dans un vent si fort que Faustie adopte des postures étranges pour rester stable.

20140112-125341.jpg
Mais comme nous le signale Angus avec anxiété la pluie n’est jamais très loin.

20140112-130926.jpg

Une pluie si persistante, que la superbe veste en goretex méga class de Benjamin finit par ne plus fonctionner du tout (il a encore réussi à casser quelque chose mais pas sur le vélo cette fois!). Ironie du sort c’est une veste de la marque…Patagonia! Après avoir dû racheter un kaway plus traditionnel, la veste cassée fera office de passoire pour égoutter les pâtes!

Les paysages constitués de forêt dense, de lacs et de rivières sont toujours à couper le souffle.

20140112-125507.jpg
Voici le glacier Ventisquero Colgante :

20140112-125424.jpg
Nous sommes actuellement à coyhaique, où nous attendons deux cyclistes français venant par avion se dégourdir les jambes avec nous sur les pistes cabossées de Patagonie.

20140112-103423.jpg

Image | Publié le par | 4 commentaires

Chiloé, pingouins et Noël

Tout d’abord Joyeux Noël!

20131226-134056.jpg

Depuis une semaine nous avons parcouru l’île de Chiloé. Malgré un  climat réputé rude nous avons eu un temps radieux propice à la détente.

20131226-134524.jpg

Nous sommes allés pour la première fois de notre vie à la rencontre de pingouins. Nous avons pu en observer deux types : le pingouin Magellan et le pingouin Humboldt. Nous n’avons pas bien réussi à les différencier malgré les conseils du guide. Mais nous avons beaucoup apprécié cet animal à la démarche rigolote et humaine, bien qu’un peu déçus par sa taille ne depassant pas celle d’un caniche.

20131226-134558.jpg

Nous avons aussi grimpé des pentes parmi les plus fortes du voyage ( plus qu’au pérou) malgré un paysage à l’apparence plutôt plate. Des pistes caillouteuses et parfois intenses nous ont mené à de petits villages de pêcheurs isolés très charmants.

20131226-134449.jpg

Un petit gout de Bretagne mais en plus sauvage et moins rocailleux.

20131226-131838.jpg

L’ile possède beaucoup d’églises en bois à l’architecture atypique.

20131226-134634.jpg

En ces régions cotières, nous en avons profité pour gouter des spécialités chiliennes. En testant la fameuse parrillada (=grillade) chilienne, nous avons découvert qu’il existait un plat plus gras et plus lourd la choucroute. En commandant un assortiment pour 2/3 personnes (nous étions 3), nous avons terminé à grand peine la moitié de cette avalanche de Steaks, saucisses et abats  malgré nos appétits de cyclosaurus.

20131227-105345.jpg

Publié dans Chili | Laisser un commentaire

Lacs sans poissons

Nous avons quitté l’Argentine et sommes de retour au chili à Puerto Montt exactement. Nous avons voyagé en compagnie de Kai (prononcer « caille ») qui n’est pas chinois comme son nom pourrait laisser penser mais allemand.
« Die deutsche Maschine » mangeant de la viande avec entrain:

20131218-130259.jpg
Cela nous a donné l’occasion de renouer avec la langue de Goethe, laissée à l’abandon depuis notre départ d’Alsace il y a maintenant plus de 6 mois.
Nous avons perdu notre compañero español Dani suite à son brusque enlèvement par une amazone dans la forêt patagonienne.
Sachant qu’il va nous rattraper par la suite, nous lui laissons des indices témoins de notre passage:

20131218-130406.jpg
Nous parcourons la patagonie toujours au gré des lacs, rivières et d’une végétation luxuriante.
Des petits voisins:

20131218-130635.jpg
On se lave dans les lacs le soir venu, l’occasion pour Faustine de prendre des postures de publicité pour shampoing:

20131218-130601.jpg
Nos poursuivons nos activités poissonesques sans grands résultats il faut l’avouer…
Benjamin à l’oeuvre:

20131218-130844.jpg
Kai pêche aussi après avoir compulsivement acheté le matériel adéquat:

20131218-130757.jpg
Faustie ne pêche pas, elle reste en extase devant la beauté du volcan Osorno:

20131218-130955.jpg
Bon ça fait déjà trois photos qui montrent le volcan, mais jamais 3 sans 4:

20131218-130922.jpg
Notre compagnon allemand présente quelques excentricités, comme celle de pêcher depuis une tyrolienne:

20131218-131323.jpg
Il se relaxe dans des cylindres en béton, entraînant même Benjamin dans sa folie:

20131218-130721.jpg
Il essaie de communiquer avec les martiens à la nuit tombée aux moyens de signaux lumineux:

20131218-131043.jpg
Nous quittons nos montures d’acier une journée pour une randonnée. Bien que cela nous contrarie un peu de marcher, on découvre avec joie la splendeur des falaises granitiques de Cochamo, paradis d’escalade entre autre.

20131218-131256.jpg
Faustie se prélasse au soleil:

20131218-130336.jpg
Le soir nous établissons notre camp à la manière des cow boys.

20131218-131348.jpg
La vue d’un vélo fait de bambou nous émeut beaucoup:

20131218-131616.jpg
Cela nous donne des idées pour améliorer la sacoche avant de Benjamin. Celle-ci pendouillant affreusement, Kai nous aide à fabriquer une armature rigide en bambou grâce à sa connaissance du bois.

20131218-131514.jpg
Kai est en effet sculpteur sur bois (pour les curieux et/ou intéréssés: www.escapista.de). Remarquez aussi qu’il fait semblant de boire de l’eau à l’heure de l’apéro!
Malheureusement notre bamboulade ne tiendra pas et il faudra faire appel à un artisan fort sympathique qui résoudra le problème de la sacoche molle à coup de plaques métalliques:

20131218-131548.jpg
On atteint finalement l’eau salé lors de l’entrée dans le fjord de Reloncavi.

20131218-131120.jpg
Ambiance désormais marine, odeurs d’algues et bateaux de pêcheurs sont de la partie.

20131218-131153.jpg
On déguste une bière artisanale type « chocolat », un parfum de Noël…

20131218-131226.jpg
Benjamin qui avait déjà cassé 80% de son vélo (dérailleur, boitier de pédalier, manette de dérailleur, rétroviseur, béquille, nos deux casques, finissant en apothéose par le cadre…) frôle le total combo en explosant sa jante. Voilà ce qui arrive quand on se prend pour Jan Ullrich avec un vélo de 70kg sur des routes défoncées!

20131218-131415.jpg
Finalement arrivés à Puerto Montt, nous retrouvons Dani et nous nous apprêtons à affronter le réputé rude climat de l’île de Chiloe où nous allons fêter Noël en bons français, coincés entre l’Allemagne et l’Espagne!

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Lacs et poisson

Nous quittons Villarica en compagnie de Daniel dont voici la nouvelle photo feys bouk:

DSC01283

On s’est lancé dans la route dite des « 7 lacs ».

Attention vous allez voir beaucoup de photos de lacs!

Première photo de lac:

DSC01250

On laisse le Chili et son volcan Villarica fumant derrière nous, direction l’Argentine.

20131205-101623.jpg

On fait peu de kilomètres par jour, la région se prête assez bien a la flemmardise cycliste: eaux limpides, baignades dans les lacs, feux de bois et pêche à la truite!

DSC01137

On se relaxe dans les « termas geometricas » paradisiaques bien que le coût du billet d’entrée ait été multiplié par 20 par rapport à des thermes péruviennes.

20131205-101930.jpg

Cette région constitue un paradis pour la pêche. Daniel ayant fait l’acquisition d’une canne  à pêche, on essaie de taquiner le poisson.

Faustie à l’ œuvre:

DSC01210

La pêche n’est pas très fructueuse au début. Notre premier repas sera constitué d’une simple moule (help! Faustine a besoin de dissolvant pour vernis à ongles!):

20131205-102004.jpg

Le lendemain nous avons tellement faim que nous nous laissons aller à la dégustation d’une spécialité culinaire chilienne fort raffinée: la chorrillana (= frites + oeufs + saucisse).

DSC01146

Une fois cette avalanche de protéines avalée, nous reprenons la route à la découverte de lacs toujours plus beaux.

DSC01613

La chance finit par nous sourire lorsque Dani pêche le premier poisson. Pour le cuire, nous tentons la rudimentaire technique du bâton:

DSC01428

Mais ça ne fonctionne pas très bien. On essaie alors la technique de la pierre chauffée qui se révèlera plus efficace.

« El pescador »(le pêcheur) admirant sa prise:

DSC01437

Cet épisode gonfle le moral de la troupe et Benjamin décide qu’il lui faut aussi une canne à pêche. Il en achète une le lendemain dans l’excitation la plus totale.

La chemise à carreaux, costume traditionnel du pêcheur argentin:

DSC01520

Malgré deux touches, Benjamin n’arrive à attraper aucune truite. Impatience, déception et angoisse. Il va prendre des photos d’arbre-serpents pour se détendre:

DSC01369

Du bleu encore du bleu:

DSC01711

La région est très sauvage, il y a peu d’habitations, on peut camper presque partout au bord des lacs et rivières.

DSC01725

On croise sur notre route beaucoup de petites brasseries artisanales. On déguste de très bonnes bières le soir tout en préparant la tortilla española.

DSC01755

Toujours pas de poisson a l’horizon. Daniel perd 4 hamecons en 2 jours, sûrement la faute à nos connaissances sur les noeuds trop approximatives. Excédé il jette sa canne dans un arbre. Benjamin continue inlassablement à lancer et apprend la patience qui n’est pas vraiment son point fort.

DSC01739

Cette partie de l’Argentine a connu une forte immigration allemande. L’architecture des maisons rappelle la bavière, on trouve des bières aux consonances germaniques comme « Bauhaus » ou « Bachmann ». On est moins dépaysés qu’au Pérou c’est sûr.

On profite du vent dans le dos qui nous pousse vers San Carlos de Bariloche. Des bourrasques si fortes que ponctuellement on avance dans les côtes sans pédaler. Un avant goût de Patagonie australe.

Drapeau Mapuche, communauté aborigène de ces contrées nord-patagoniennes:

DSC01770

On finit par atteindre San carlos de Bariloche, ses pics montagneux aiguisés et son lac aux couleurs irréelles.

DSC01792

Publié dans Argentine, Chili | 3 commentaires

Changement de décor

20131124-093904.jpg

Nous sommes arrivés au Chili, nous avons quitté la sécheresse pour renouer avec la verdure. Après trois semaine de laisser-aller (barbecue, vin argentin, bières et empanadas) nous re-enfourchons nos peugeots et ré-actualisons le blog! Depuis San Pedro de Atacama nous avons pédalé jusqu’à Salta en Argentine où nous nous sommes malheureusement fait voler notre appareil photo dans notre chambre d’auberge…
Ce fut aussi le moment des adieux avec Stéphanie et Garret.

20131124-095359.jpg
Pour respecter notre planning initial, nous redécouvrons la magie du moteur à combustion en prenant un bus pour Santiago du Chili!
Nous y avons retrouvé Ronan et Anne-gaëlle aux allures de père et mère noël. Ils nous ont ramené dans leur hotte pneu allemand, béquille suisse, appareil photo japonais et nouvelles sardines pour notre tente!

20131124-093958.jpg
Nous nous offrons une virée à Valparaiso sur la côte à moins de 2h de Santiago. C’est une ville portuaire aux collines escarpées et maisons colorées, très agréable et festive.
Vue nocturne sur Valparaiso:

20131124-094603.jpg
Niches pour chien magnifiques

20131124-094121.jpg
On rencontre beaucoup de peintures murales

20131124-094527.jpg

20131124-094052.jpg

Nous découvrons avec joie l’océan pacifique à Con con. Nous réalisons que nos cuisses renforcées ne nous servent à rien pour le surf et nous avons du mal à ramer avec nos épaules ramollies par tant de cyclisme!

20131124-104354.jpg
Après deux semaines de repos, nous reprenons la route. Faustie ne semble pas se lasser de ses céréales préférées:

20131124-094712.jpg
Une photo de chien parce que ça faisait longtemps et benjamin a envie de tester son nouveau jouet photographique:

20131124-094643.jpg
Le Chili est radicalement différent des précédents pays traversés. Eau du robinet potable, magasins bien fournis et belles pelouses vertes facilitent quand même beaucoup notre quotidien.
Nous avons cependant vécu un jour de poisse: visite aux urgences de Temuco après une indigestion de fraises pour faustie, manette de dérailleur et axe de roue arrière cassés pour Benjamin, et le plus improbable…le cadre de Benjamin se rompt! Heureusement nous sommes près d’une grande ville et on répare la casse rapidement à grands coup de soudures! On espère que ça va tenir, le soudeur a en plus renforcé le cadre avec une plaque de métal:

20131124-094741.jpg
On finit par rejoindre Villarica où l’on retrouve l’amigo Daniel. La ville se trouve au bord d’un lac et cotoie un joli volcan enneigé et encore en activité.
Photo caricaturale prise spécialement pour le blog:

20131124-094819.jpg
Soirée pizza à l’auberge suisse en compagnie des cyclistes allemands:

20131124-094854.jpg
Demain nous partons vers le sud est direction l’argentine pour faire la route des 7 lacs!

Publié dans Chili | 3 commentaires